20 décembre, 2015

N’attristez pas le Saint-Esprit

Classé dans : La Prière,Saint-Esprit — voiceofgod @ 13:02

N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption (Éphésiens 4:30).

 Si vous m‘invitez dans votre pays, par exemple en Ile Maurice vous m’accueillez chaleureusement comme votre frère en Christ je serai heureux, mais si pendant mon séjour dans votre pays vous ne me parliez plus, la chaleur et la ferveur humaine que vous m’avez donnée lors de ma venue disparait, il est évident que je serai attristé. C’est ce que beaucoup des Fils et Filles de Dieu font au St Esprit, nous l’attristons.

Nous attristons le St Esprit de deux manières :

  1. Par notre Ignorance de qui Il est et de sa mission dans nos vies :
  2. Par notre Style de vie qui n’honore pas Dieu le Père

Comprendre le St Esprit

Le St Esprit c’est l’Esprit de Dieu le Père, Il est écrit : Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.  La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut (Genèse 1 :1-3).

Il est merveilleux de voir qu’au début de la création, il n’est pas parle, de Dieu le Père ou de Jésus Christ, mais il est simplement parlé de l’Esprit de Dieu. Le St Esprit c’est l’Esprit de Dieu, de la même manière qu’on ne peut pas séparer ton esprit de toi, il en est de même aussi de l’Esprit du Père selon qu’il est écrit : Or, le Seigneur c’est l’Esprit (2 Cor 3 :17).

Le St Esprit n’est pas une énergie, mais il emmène l’énergie de Dieu dans nos vies, le St Esprit n’est pas une force, mais il emmène la force de Dieu dans nos vies, le St Esprit n’est pas une puissance, mais il emmène la puissance de résurrection dans nos vies. Le St Esprit C’est l’Esprit même du Dieu très haut,  c’est l’Esprit de Jésus Christ (Actes 16 :7), de la même manière qu’on ne peut pas te dissocier de ton esprit de la même manière aussi nous ne pouvons pas séparer le Seigneur de son Esprit.

Dieu est mon Père,

Jésus Christ est mon Frère,

Et le St Esprit est mon ami

Nous comprenons par là que le St Esprit n’est pas une CHOSE mais plutôt une PERSONNE car :

-          Il Parle, il est écrit : L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8 :16).

-          Il Convainc : Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: (Jean 16 : 8).

-          Il peut être Joyeux, selon qu’il est écrit : En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint Esprit (Luc 10 :21).

-          Il peut être attristé, car il est écrit : N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption (Éphésiens 4:30).

feu-15961Permettez moi d’insister encore une fois mes amis, Le St Esprit n’est pas une flamme de Feu , mais il emmène le feu de Dieu dans nos vies pour détruire les œuvres du diable en nous et dans la vie de nos semblables (Esaie 66 :16). Ces œuvres sont : la sorcellerie, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la sorcellerie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, les maladies, les infirmités, complications, les difficultés  de tous genres et les malédictions.  Le St Esprit n’est pas une Colombe, mais il a été manifesté sur Jésus Christ l’Agneau de Dieu sous forme dune colombe, pour symboliser certaines vertus qu’il emmène dans nos vies, ses vertus sont : l’amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité,  la douceur, la maîtrise de soi (Galates 5 :19-22). 

 Le ministère du St Esprit dans nos vies

Tu ne peux pas bien recevoir une personne dans ta maison si tu ne le connais pas, tu ne peux pas bien recevoir le St Esprit dans ton cœur si tu ne sais pas qui Il est et quelle est sa mission dans ta vie. colombe1-300x225Dans évangile selon St Jean chapitre 14 Jésus Christ notre maître parla ouvertement et clairement de qui est le St Esprit et de sa mission dans nos vies, il dit : Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous (Jean 14:16-18). Jésus dit qu’il partait auprès du Père et les Saintes Écritures le confirment : Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu (Marc 16 :19). Mes amis Jésus n’est plus sur terre, il au ciel assis à la droite triomphante de Dieu le Père ou il ne se repose pas mais ou il intercède pour nous (Romains 8 :34).J’entends quelqu’un me demander, mais monsieur si Jésus n’est plus sur terre qui est avec nous alors ?  la réponse : c’est le St Esprit qui est avec nous selon qu’il est écrit : Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit (Jean 14 :26).

Jésus Christ notre notre Rabouni (maître suprême) révélât 8 buts principaux pour lequel  le St Esprit avait été envoyé :

 1. Le St Esprit vient dans nos cœurs pour nous consoler, Jésus dit : Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous (Jean 14 :16), on ne console que celui qui traverse des moments difficiles et pénibles, Jésus nous préparait aux challenges qui nous attendait, dans tout l’Évangile selon Saint Jean chapitre 16 ces challenges nous sont décrit de manière claire et si nous ne sommes pas remplis du St Esprit nous ne pourrons pas les surmonter.

2. Le St Esprit est l’Esprit de Vérité : l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous (Jean 14 :17). C’est-à-dire, il nous aide à mener une vie de vérité, une vie sans duplicité et sans hypocrisie, nous vivons un temps hypocrisie, un temps où les gens ne disent pas ce qu’ils pensent. Regardez nos leaders 99% de  premières dames de nos pays ne le sont pas. Seul le St Esprit nous aide a ne pas être cachottier, traîtres et hypocrites.

 3. Le St Esprit nous enseigne toutes choses : Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses (Jean 14 :26), Il nous instruit chaque fois que nous écoutons la Parole de Dieu et chaque fois que nous la méditons dans nos cœurs le St Esprit nous aide à la comprendre.  L’expérience nous enseigne que sans le St Esprit nous ne pouvons pas comprendre la Parole de Dieu. 

 4. Le St Esprit nous rappel les Paroles du Maître : (Le St Esprit) vous rappellera tout ce que je vous ai dit (Jean 14 :26). Rappeler c’est remettre en mémoire ce que l’on connait mais que l’on  a oublié. Je me souviens dune femme qui était gravement malade et qui se mit à mettre la Bible à son chevet comme si ces pages blanches remplis des écrits noirs allaient la guerir, d’autres encore se mettent à méditer la Parole de Dieu que quand ils ont des Problèmes ; ça ne marche pas comme ça. Sans la Foi (Confiance) en Dieu dans nos cœurs ; la Bible restera  sans effet dans nos vie. Pour que nous voyons des choses extras se produire dans nos vies, il nous faut lire la Bible tout en croyant quelle est la voix de Dieu sous forme écrite, de ce fait tout ce que Dieu nous promet en tant que ses fils et filles il va le réaliser. Nous devons lire la Bible avec dévotion comme si notre bonheur en dépendait et c’est vrai notre bonheur en dépend. La Méditation de la Parole de Dieu doit être notre quotidienne dans nos vies, pendant que notre compte en banque est plein, pendant que tout est nikel dans tous les domaines de nos vies, mais aussi pendant que nous faisons face à des montagnes de problèmes indescriptibles.                                                                                                                                                                                       

5. Le St Esprit convainc le monde  en ce qui concerne le péché, le jugement et la justice : Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement (Jean 16 :8) : Seul le St Esprit est capable de nous convaincre que nous menons une vie de péché, avant que je devienne disciple de Jésus Christ, jetais rebelle envers Dieu et sa Parole, mais un jours j’entendis la Parole de Dieu et soudainement je fis dégoûté de la vie que je menais je réalisai que je menais une vie sans Dieu et sans Foi, je réalisais que la plupart des mauvaises choses qui m’arrivaient étaient simplement la conséquence de mes actes et au finish je réalisais que si je mourrai en ce moment ce n est pas au paradis j’allais me retrouvé. Seul le St Esprit peut faire qu’un païen devienne Chrétien et un méchant devienne un homme bon.

Comment prier pour le salut d’un proche :

-  Implorer la miséricorde de Dieu et sa grâce sur…….

-  Lier et chasser tous les esprits impurs qui influencent négativement son caractèrepray

- Demander au Père d’envoyer son Esprit Saint dans le Cœur de ….. pour lui convaincre en ce qui concerne le péché, la justice et le Jugement

- Demander au Père d’envoyer des gens qui vont l’influencer positivement

- Rendez grâce au Père par la Foi pour le salut de ….

6. Le St Esprit nous conduit dans toute la vérité (Jean 16 :13 a): Sanctifie-les par ta vérité ta parole est la vérité (Jean 17 :17), Oui la Parole de Dieu est la Vérité de nos vies, oui nous faisons face à des réalités mais la Parole de Dieu est la vérité de nos âmes. Elle nous montre ce que nous sommes, ce que nous devons être  en Christ, ce que nous pouvons faire en Christ et ce que nous pouvons avoir en lui. Le St Esprit nous aide à mener une vie sans hypocrisie et sans duplicité, bref Il nous aide a être nous même  parmi  tous, partout et en tout temps.

7. Le St Esprit nous annoncera les choses à venir (Jean 16:13 b) : Quand nous sommes remplis du St Esprit nous ne sommes pas surpris  par les événements,  au contraire les révélations et les Informations  de l’Éternel le Dieu très haut ne seront pas rares, selon qu’il est écrit : Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, Quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, Quand ils sont endormis sur leur couche(Job 33:14-15)

Rappelez vous Dieu est Esprit, il siège dans le monde spirituel au dessus de toute Principautés, autorités et domination  qui gèrent ce monde physique ;  De ce fait le St Esprit nous annoncera ce qui se mijote dans le monde spirituel contre nous, nos familles, nos amis, nos Eglises et nos  nations.

8. Le St Esprit fait de nous des témoins du Christ : Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre (Actes 1:8). Un témoin c est une personne qui a expérimenter quelque chose, un événement ou un fait, de ce fait il ne peut y avoir des témoins sans témoignage. Les difficultés, les combats, les persécutions, les épreuves et les tentations auxquelles tu fais face toi qui me lis, ce n’est pas pour te tuer au contraire, cela créent des témoignages pour toi, des témoignages, tu dira aux autres que tu as expérimenté l’existence de Dieu. Sois patient avec Dieu, prie encore et garde la Foi,  Dieu va étendre sa main et te secourir. Ainsi donc Le St Esprit nous permet d’expérimenter des choses extras dans nos  vies spirituelles, santé, familiales, maritales, professionnelles, financières, dans nos affaires bref dans notre vie quotidienne et ces sont ces faits qui deviennent des témoignages sur la manifestation de Jésus Christ dans nos vies.

Comment attristons nous le St Esprit ?

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu car, par cet Esprit, Dieu vous a marqués de son sceau comme sa propriété pour le jour de la délivrance finale. Amertume, irritation, colère, éclats de voix, insultes : faites disparaître tout cela du milieu de vous, ainsi que toute forme de méchanceté (Éphésiens 4:30-31 Bible Semeur)

Cher (e) lect (eur) (rice), l’Éternel le Dieu très haut est un Dieu jaloux, il ne partage pas sa gloire avec un autre. Chaque fois que nous méditons sa Parole ou que nous Prions, nous lui rendons visite et chaque fois que nous lui rendons visite Il vient siéger dans le trone de nos cœurs au travers de son Esprit Saint pour nous faire du bien ; mais hélas le St Esprit est tellement doux et tendre que lorsque nous laissons le soleil se coucher sur notre amertume, irritation, colère, éclats de voix et insultes, l’Esprit du Père nous quitte et quand le St Esprit nous quitte ces sont les esprits impurs qui viennent influencés négativement nos caractères et nos vies.

Que faire pour ne pas attrister le St Esprit et maintenir le flot de sa présence ?

Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres. Pardonnez-vous réciproquement comme Dieu vous a pardonné en Christ (Éphésiens 4:32).

Points de Prière :

  • Seigneur Jésus Christ, que ta miséricorde et ta grâce parlent pour moi devant Dieu le Père.
  • Seigneur Jésus Christ, que ta miséricorde et ta faveur parlent pour moi devant Dieu le Père.
  • Tendre père Céleste, ouvre la porte de mon cœur  à ton Esprit Saint au nom puissant de Jésus-Christ
  • Tendre Père Céleste, je te demande au nom puissant de Jésus Christ ouvre la Porte de mon cœur a ton Esprit-Saint.
  • Tendre Père Céleste je t’adore, Seigneur Jésus-Christ je t’élève, St Esprit je t’aime, Merci Seigneur.

 

6 mars, 2013

Servir Dieu dans l’onction, par Benny Hinn

Classé dans : La Délivrance,Saint-Esprit — voiceofgod @ 9:10
Servir Dieu dans l'onction, par Benny Hinn dans La Délivrance servir-dieu-5774-6132-0158

S’il y a jamais eu un moment dans l’Histoire où le Corps de Christ et le monde ont véritablement besoin de la puissance de Dieu et languissent après Son Onction, c’est bien maintenant. Voyez-vous, l’onction est la puissance de Dieu en action. C’est la puissance du Saint-Esprit qui, au travers d’un vase humain, brise les chaînes, opère des miracles, des guérisons et transforme les vies.

Je crois que vous êtes l’un de ces vases humains au travers duquel Dieu veut déployer Sa puissance. Je crois qu’il y a un puissant appel de Dieu et une onction sur votre vie. Je crois que le Saint-Esprit veut que vous marchiez dans la plénitude de Sa puissance dans tout ce que vous faites, Il veut manifester Sa puissance miraculeuse au travers de vous pour le bienfait des autres et pour la gloire de Son merveilleux nom.

Nous devons avoir la puissance de Dieu, l’onction. A l’aube du 21e siècle, alors que les jours sont de plus en plus sombres, en tant que croyants, nous savons comment partager la lumière de l’amour de Dieu et la bénédiction de Sa puissance avec le monde qui nous entoure. Les puissances du mal sur la terre semblent redoubler d’activité ces jours, et nous ne pourrons les vaincre qu’avec la puissance de Dieu. Je le répète, nous devons avoir l’onction de Dieu. Nous devons le comprendre spirituellement et le saisir du mieux que possible avec notre pensée humaine ; il nous faut savoir comment agir et fonctionner de sorte que Dieu puisse nous utiliser au maximum de notre potentiel, pour Sa gloire suprême afin que cela bénisse les gens que nous servons au travers du ministère.

L’onction apporte d’innombrables bénédictions:

19 Alors tu parlas dans une vision à ton bien-aimé, Et tu dis : J’ai prêté mon secours à un héros, J’ai élevé du milieu du peuple un jeune homme;20 J’ai trouvé David, mon serviteur, Je l’ai oint de mon huile sainte.Lire la suite
Ce passage nous enseigne que les résultats suivants seront visibles dans la vie de ceux qui sont oints:

1. Ils seront appelés serviteurs

20 J’ai trouvé David, mon serviteur, Je l’ai oint de mon huile sainte.
blank Onction dans Saint-Esprit

2. La main de Dieu et La force de Dieu sera avec eux

21 Ma main le soutiendra, Et mon bras le fortifiera.
blank

3. Ils seront libérés de toute tromperie et de l’affliction et des méchants

22 L’ennemi ne le surprendra pas, Et le méchant ne l’opprimera Point;
blank

4. Ils auront la victoire sur leur ennemis

23 J’écraserai devant lui ses adversaires, Et je frapperai ceux qui le haïssent.
blank

5. Ils connaîtront la fidélité et la miséricorde de Dieu

24 Ma fidélité et ma bonté seront avec lui, Et sa force s’élèvera par mon nom.
blank

6. Ils auront un impact sur les nations

25 Je mettrai sa main sur la mer, Et sa droite sur les fleuves.
blank

7. Ils auront une relation de Père/enfant et connaîtront la puissance libératrice de Dieu

26 Lui, il m’invoquera : Tu es mon père, Mon Dieu et le rocher de mon salut !
blank

8. Ils feront partie intégrante de l’alliance de Dieu

28 Je lui conserverai toujours ma bonté, Et mon alliance lui sera fidèle;
blank

9. Leur descendance sera établie dans le pays

29 Je rendrai sa postérité éternelle, Et son trône comme les jours des cieux.
blank

10. L’onction apporte une expression radieuse sur le visage:

15 Le vin qui réjouit le cœur de l’homme, Et fait plus que l’huile resplendir son visage, Et le pain qui soutient le cœur de l’homme.
blank

11. L’onction brise les liens de la servitude et ôte les fardeaux comme nous pouvons le voir dans ce verset:

27 En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, Et son joug de dessus ton cou; Et la graisse fera éclater le joug.
blank

12. L’onction apporte la guérison physique ainsi que l’enseigne:

13 Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient.
blank

13. L’onction apporte la joie qui surpasse toutes celles que l’homme connaît:

9 Tu as aimé la justice, tu as haï l’iniquité; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux.
blank

14. L’onction nous donne la vue spirituelle et de la perspicacité, comme nous l’apprenons dans le livre d’Apocalypse:

18 je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.

6 décembre, 2012

Le Feu du Seigneur, par Reinhard Bonnke

Classé dans : Saint-Esprit — voiceofgod @ 10:26

Source : enseignemoi.com

Dans la Bible, il y a plus de 500 références au feu et 90 d’entre elles en rapport direct avec Dieu. Il a été dit que Dieu en action, c’est comme un feu ardent. 
Le Feu du Seigneur, par Reinhard Bonnke dans Saint-Esprit feu-15961
Le feu est la caractéristique essentielle de Dieu :
Deutéronome 4 : 24 Car l’Éternel, ton Dieu, est un feu dévorant, un Dieu jaloux.
blank Le Feu dévorant dans Saint-Esprit

Le prophète Ézéchiel utilisa souvent le langage du feu pour parler de Dieu, comme par exemple :

Ezéchiel 22 : 31 Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l’Éternel.

Esaïe prophétisa :
Esaïe 33 : 12 Les peuples seront Des fournaises de chaux, Des épines coupées Qui brûlent dans le feu. La chaux brûle lentement mais les épines rapidement.

Pouvez-vous imaginer Dieu ainsi ? Ce Dieu en feu est le seul qui existe et Il est unique. Notre Dieu n’est pas un iceberg mais une forêt en feu. Il n’est jamais comparé à la lune avec sa lueur froide mais au soleil dégageant de la chaleur. Il habite dans la lumière du soleil levant. Tout ce qu’Il fait luit dans une lumière étincelante et est exécuté avec un désir brûlant et une fougue ardente. Il n’habite pas et ne supporte pas la tiédeur.

Voilà comment est Dieu. Pouvez-vous saisir cette idée ? Esaïe demande :

Esaïe 33 : 14 Les pécheurs sont effrayés dans Sion, Un tremblement saisit les impies : Qui de nous pourra rester auprès d’un feu dévorant ? Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles ?-

Qui de nous en effet ?

Elie confronta le peuple d’Israël avec un réel défi :

1 Rois 18 : 24 Puis invoquez le nom de votre dieu; et moi, j’invoquerai le nom de l’Éternel. Le dieu qui répondra par le feu, c’est celui-là qui sera Dieu. Et tout le peuple répondit, en disant : C’est bien !

Si vous voulez ressembler à Elie, il vous faudra le Dieu qui répond par le feu. Pouvez-vous faire face à cela : Un christianisme incandescent, un Évangile brûlant, une foi habitée de feu et de passion ? Ou préférez-vous et voulez-vous un Dieu ordinaire, réservé, complaisant ? Le Dieu d’Elie et d’Esaïe ne fait jamais les choses à moitié mais c’est un Dieu d’une vigueur infatigable et d’un engagement total. C’est un enthousiaste ! Il fait toute chose avec passion et ferveur :

2 Rois 19 : 31 Car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappés. Voilà ce que fera le zèle de l’Éternel des armées.

Esaïe 33 parle de la colère de Dieu contre la méchanceté. Dieu est comme un feu dévorant pour les ennemis d’Israël. Mais en même temps, ce feu se propagera comme un feu de forêt et atteindra Sion, le peuple de Dieu : « Les pécheurs sont effrayés dans Sion, un tremblement saisit les impies : Qui de nous pourra rester auprès d’un feu dévorant ? Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? » (Esaïe 33 : 14). Que ce soit en dehors ou au sein même de Sion, notre Dieu est un feu dévorant.

Dieu ne change pas

Dieu est le même Dieu pour tous, à l’église ou dans le monde. Le Dieu qui est en colère avec les pécheurs, est le Dieu auquel nous avons à faire. Il ne change pas. Un partenariat vrai avec le Seigneur signifie être en feu ; le Dieu de feu n’a pas de communion avec des glaçons. Il n’accompagnera pas un peuple doux, froid, mou et ni chaud ni froid qui est indiscipliné, peu rigoureux et qui travaille par à-coups. Peu importe qui nous sommes, Dieu ne s’adaptera pas à nous pour nous faire plaisir ; c’est à nous de nous adapter à Lui. Est-ce que ce type de Dieu ne vous convient pas ? Trop zélé, trop provocateur dans ce qu’Il fait ?

Des leaders d’églises et des pasteurs sont supposés représenter le Dieu du feu. Notre tâche est d’amener le feu de Dieu dans le cœur et la vie des gens – ils en ont tant besoin.

Jésus baptise de feu. Jean Baptiste dit : « Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu. Il a son van à la main ; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point » (Matthieu 3 : 11-12 ; et également Luc 3 : 16-17).

Certains théologiens mettent en question les paroles de Jean Baptiste ; a-t-il vraiment dit cela et si oui que voulait-il dire par cela ? Certains disent que ses paroles sur Jésus baptisant du Saint-Esprit et de feu se réfèrent au jugement et à la purification d’Israël. Je suis sûr qu’ils se trompent. Lorsque Jean parla du baptême de l’Esprit et du feu, il s’agissait d’une promesse et non d’une menace bien que ses propos fussent également un avertissement des choses à venir. Au travers de toute l’Ecriture, le feu de Dieu vient tout aussi bien pour épurer que pour bénir.

Le feu de Dieu ne nous a pas été donné pour que nous nous sentions bien confortablement installé mais pour que nous soyons saints et pour que nous allions. Lorsque Moïse vit le buisson ardent, Dieu l’avertit d’abord qu’il se tenait sur un sol saint puis lui révéla ensuite les grandes choses qu’Il voulait accomplir, de libérer Israël de la captivité (Exode 3). Lorsque Esaïe eut la vision du temple rempli de la gloire et de la sainteté de Dieu, le sentiment d’être impur vint d’abord avant que Dieu ne l’équipe pour être Son messager.

Lorsque le Dieu de feu prend le dessus, ce n’est pas une expérience confortable pour ceux qui sont assis à Sion. Être rempli de l’Esprit n’a pas l’objectif ne nous donner des émotions agréables et de belles réunions d’églises mais de nous mettre en mouvement pour Dieu. En nous donnant de la puissance, Jésus explique Ses objectifs très clairement : « Vous serez mes témoins » (Actes 1 : 8). C’est extraordinaire d’être oint mais cette onction nous a été donnée pour être à Son service, non pour avoir de bonnes réunions d’église.

Vivre sans feu

Pouvons-nous vivre sans feu ? Pas ici-bas. Les peuples primitifs croyaient que le feu était un don des dieux, et nous pouvons le comprendre. Dieu agença cette terre pour que l’être humain puisse y vivre, et le feu est aussi essentiel que l’eau ou l’air. Sans la chaleur essentielle, la moitié de la population mourrait de froid. Sans feu, il n’y aurait pas la lumière du soleil, pas de repas cuisinés, aucun métal et en fait pas de production industrielle ; nous n’aurions jamais vu un train ou un bateau à vapeur. Personne ne voudrait vivre sur une telle planète – et en réalité ne serait pas en mesure de le faire.

L’univers est rempli de feu. Le soleil est une boule incroyable et incandescente, chaque étoile luit de son propre feu ; et même le centre de notre planète est du feu – un magma incandescent. Chaque volcan est une image puissante du caractère de Dieu. Il est un Vésuve de bonté, de vie et d’énergie.

Si nous ne pouvons plus voir avec facilité la lumière des étoiles, c’est en raison de la pollution moderne de l’atmosphère. C’est le prix que nous devons payer pour nos grandes villes – beaucoup de lampes mais aucune étoile. De nos jours, les rois mages auraient eu du mal à être guidés par la lumière d’une étoile vers Béthléhem. Néanmoins, ceci est une parabole moderne. Les gens ne trouvent plus le chemin vers Jésus en raison de la pollution. Nous sommes très malins mais personne de peut voir Dieu au travers d’un nuage pollué de doute et de péché. Et pourtant, Il est toujours là, brillant à jamais.

Le jour de la Pentecôte, il y eut non seulement du feu mais également du vent. Le vent disperse le brouillard et la brume. Il clarifie l’atmosphère. Les disciples eurent beaucoup de doutes même après que Jésus soit ressuscité et leur ait parlé. Nous lisons que Jésus apparut aux onze disciples alors qu’ils mangeaient ensemble. Certains avaient cru aux témoignages de Son apparition, mais d’autres avaient douté ; Jésus les réprimanda pour la dureté de leur cœur. Néanmoins, lorsque les vents de Dieu ouvrirent les cieux et pénétrèrent dans la chambre haute, aucun doute ne subsista. La tornade de Dieu et les langues de feu sur chaque tête n’étaient pas une hallucination. Jésus avait atteint le cœur même de l’univers, comme Il l’avait dit. Il avait gardé Sa promesse et envoyé le Saint-Esprit, le Consolateur.

guillemet… le feu descendit du ciel et consuma l’holocauste et les sacrifices … (2 Chroniques 7 : 1)
eli-15982

Le feu de Dieu ne s’éteindra jamais. Ce fut la première chose qui frappa l’attention de Moïse lorsqu’il observa le buisson ardent – le buisson ne se consuma et les flammes ne s’éteignirent pas. Plus tard, les feux sur l’autel des sacrifices et sur l’autel des parfums ne s’éteignirent pas non plus ; c’était un feu saint.

Le jour de la Pentecôte ne fut pas une journée dont les disciples se souvinrent avec nostalgie et mélancolie. Ce qui arriva ce jour-là dura toutes leurs vies. Nous ne trouvons que peu de choses sur les émotions qu’ils ressentirent le jour de la Pentecôte mais tout le livre des Actes a été nécessaire pour décrire l’histoire des répercussions de ce jour-là – un jour qui n’est pas encore révolu. Le feu de Dieu ne brûle pas avec moins d’intensité malgré le temps qui passe. La source de ce feu est éternelle, inextinguible. Dans Zacharie, nous lisons que les sept lampes du chandelier en or étaient alimentées par sept conduits, recevant l’huile inépuisable des oliviers (Zacharie 4).

A l’époque de la Pentecôte biblique à Jérusalem, de magnifiques aqueducs permettaient à l’eau de s’écouler des collines vers la ville de Rome. Aujourd’hui, il ne reste que des ruines de ce remarquable chef-d’œuvre technique. Les arcs sont brisés et les aqueducs sont asséchés. Est-ce la même chose pour l’expérience de la Pentecôte ? Appartient-elle à une époque révolue, 20 siècles avant les temps modernes ? N’existe-t-il plus une chambre haute, du vent ou du feu ? De sa vitalité d’antan ne reste-t-il à l’église que des illustrations froides, figées dans des vitraux multicolores ?

Un feu inextinguible

Remarquez ce que Jésus a dit Lui-même : « Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ? … A combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent » (Matthieu 7 : 9 et Luc 11 : 11-13).

Il est intéressant de voir comment Jésus l’exprime. Un fils demande du pain, du poisson et un œuf – les aliments de base nécessaires à la vie quotidienne. Jésus ne parle pas de caviar, de bons vins, de vêtements en soie, d’or, de diamants ou d’autres produits de luxe mais de choses faisant partie de la vie quotidienne. Il montre clairement que le don du Saint-Esprit est comme les choses nécessaires à la vie. Dieu nous donnera toujours du pain, du poisson et des œufs comme Il l’a fait pendant des milliers d’années. Et Il nous donne également le Saint-Esprit. Nous pourrions vivre sans poisson, sans pain ou sans œuf mais pourquoi s’en priver ? Je n’aimerais guère essayer de vivre ainsi ! Alors pourquoi devrions-nous nous passer du Saint-Esprit ?

Notre Pentecôte personnelle n’est pas seulement une expérience merveilleuse dont nous pouvons toujours nous souvenir comme quelque chose qui arriva un jour et vit encore dans notre mémoire. Ce n’est pas la mémoire de ce jour-là qui nous permettra d’avancer mais sa durée éternelle et inextinguible. Nous n’avons pas besoin de nous rappeler que nous sommes vivants ou que nous respirons. Nous ne commençons pas chaque journée en essayant de vivre ou de nous réveiller en prenant la résolution de respirer. De telles pensées ne traversent jamais nos esprits. Nous continuons simplement en étant vivants et en respirant ! De la même manière, nous continuons de vivre dans le renouveau continuel du Saint-Esprit. Nos corps physiques sont « renouvelés » alors que nous utilisons nos forces et nos muscles, et la température de nos corps demeure la même que nous ayons froid ou chaud. Un changement de la température de notre corps nous indique que nous sommes malades. En Christ, il n’y a aucune variation de température. Son feu brûle toujours !

Manquer la Pentecôte

Paul dit que Jésus apparut à « à plus de cinq cents frères à la fois » (1 Corinthiens 15 : 6). Ceci arriva avant le jour de la Pentecôte. Je me demande où se trouvait tout ce monde à la Pentecôte. Ils manquèrent cet événement. La Pentecôte – la fête des semaines – était un pèlerinage que tous les Juifs observaient. Ils auraient, à vrai dire, dû être là. Aujourd’hui, les gens manquent encore leur Pentecôte personnelle – peut-être parce qu’ils ont trop à faire. Certains détestent entendre le parler en langues ou parler eux-mêmes en langues comme s’ils étaient allergiques. Je crois que personne n’a le droit de ne pas aimer le don du Saint-Esprit. Ses dons sont distribués selon Sa volonté, non selon nos préférences. Peut-être que ces frères et sœurs suspectaient que la Chambre Haute serait un endroit où viendraient des langues de feu et ils choisirent plutôt de rester dans le Temple avec ses rituels familiers. Le feu de Dieu ne convient peut-être pas à tout le monde. Mais que les gens l’aiment ou non, Dieu ne changera jamais.

Il y a quelques années, un ami Anglais était de passage à New York. Son compagnon lui demanda s’il voulait boire quelque chose et l’amena dans une buvette où il commanda un thé. A cette époque, le thé glacé était inconnu en Angleterre et même aujourd’hui, les « vrais anglais » considèrent cette boisson comme un sacrilège ! Mon ami George prit ce verre de thé glacé. Il but une gorgée, puis avec une lueur incrédule dans le regard, reposa la tasse sur le comptoir. « Ce machin est froid ! », dit-il. Son ami ne put s’arrêter de rire en voyant son incrédulité et sa surprise. Voilà comment je réagis à une foi chrétienne sans feu. Une foi qui est continuellement froide est aussi peu attractive pour moi qu’une planète constamment froide. Une réunion d’église froide est aussi peu appétissante que des pommes de terre de la veille.

Néanmoins, le vrai feu est allumé par le Seigneur, tout comme Il alluma les feux sur les autels du peuple d’Israël. Lévitique 9 : 24 décrit l’autel originel de Moïse. Le feu ne fut pas allumé en frottant du bois sur du bois, comme c’était la coutume à l’époque. Nous lisons :

Lévitique 9 : 24 Le feu sortit de devant l’Éternel, et consuma sur l’autel l’holocauste et les graisses. Tout le peuple le vit; et ils poussèrent des cris de joie, et se jetèrent sur leur face.

Lorsque, plusieurs siècles plus tard, Salomon dédia le premier temple à Jérusalem, il pria que le feu descende.

2 Chroniques 7 : 1-3 Lorsque Salomon eut achevé de prier, le feu descendit du ciel et consuma l’holocauste et les sacrifices, et la gloire de l’Éternel remplit la maison. Les sacrificateurs ne pouvaient entrer dans la maison de l’Éternel, car la gloire de l’Éternel remplissait la maison de l’Éternel. Lire la suite

La religion d’Israël avait le feu et la gloire. Le devoir des prêtres était de ne pas laisser s’éteindre la flamme originelle de ce feu. Le feu était au cœur même de l’adoration dans le temple. Lorsque Salomon pria et que le feu de Dieu tomba, personne ne formula d’objections. La multitude qui s’était rassemblée répondit avec un grand rugissement d’admiration et de louange à Dieu. Personne ne dit : « Il y a trop d’excitation et d’enthousiasme ici ; je vais plutôt aller dans un endroit tranquille et modéré ». Dans ce cas, l’endroit idéal aurait plutôt été pour eux le cimetière.

La réalité est qu’une foi sans feu n’est pas la vraie foi. Elle ne correspond pas à la nature de Dieu. Il est un feu dévorant et je ne peux pas envisager une foi qui ne prend pas Dieu tel qu’Il est. Je ne peux pas imaginer Dieu à 0°C. Il est un soleil de plomb, toujours à son zénith. Si notre attitude par rapport à la foi est dénuée de sentiments, de passion, de feu intérieur et de dynamisme alors il ne s’agit que de l’humidité froide de la tombe. Rien que d’y penser, me donne des frissons ! Lorsque vous éteignez le feu, vous bâillonnez Dieu Lui-même et vous étouffez l’Esprit.

Certains disent que Dieu a compassion mais pas de passion. Je ne suis pas d’accord avec cela. Il est une source éternelle de passion. Il est vrai qu’Il ne fait pas étalage de ses passions comme nous le faisons parfois. Il ne changera jamais. Comme Malachie le fit remarquer, le feu de Sa passion nous consume :

Malachie 3 : 1-2 Voici, j’enverrai mon messager; Il préparera le chemin devant moi. Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez; Et le messager de l’alliance que vous désirez, voici, il vient, Dit l’Éternel des armées.2 Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui restera debout quand il paraîtra ? Car il sera comme le feu du fondeur, Comme la potasse des foulons.

… comme un feu dévorant qui est renfermé dans mes os. (Jérémie 20 : 9)
saint-esprit-15983

Le feu est un symbole du Saint-Esprit, pas seulement une de Ses caractéristiques. L’Esprit n’est pas seulement de l’exubérance. Il y a tant d’autres facettes qui se cachent dans Sa personne – le Saint-Esprit est comme une colombe, comme l’eau venant du ciel, le guide, celui qui nous a été envoyé à la place de Jésus pour marcher à nos côtés. Il est le vent du ciel et l’huile de l’onction. Tant d’aspects et formes de Son œuvre sont encore à découvrir. Cette variété s’exprime alors à son tour au travers de nos vies lorsque nous sommes remplis du Saint-Esprit et guidés par lui. Indubitablement, tout ce qui se passe dans la vie chrétienne dépend de l’Esprit. Et derrière tout ce que l’Esprit fait, il y a le feu.

Si vous voulez voir des âmes sauvées sans bouleverser l’ordre des choses, sans émotion, alors ce sera difficile pour le Saint-Esprit de travailler avec vous. Certains veulent que la Pentecôte se passe avec gravité et dignité mais la Pentecôte peut signifier que les gens pensent que vous êtes ivre. La puissance du Saint-Esprit peut parfois être trop forte pour nos corps humains bien frêles. Lorsque le feu tomba dans le Temple, il y a longtemps, tous ceux qui étaient présents tombèrent face contre terre.

Faire face à la réalité

Ce que j’essaie de dire est que vous ne pouvez pas garder votre sang-froid lorsque le feu de Dieu tombe sur vous. Vous ne serez plus jamais le même. Après que le Roi Saül ait été touché par l’Esprit, il ne fut plus le même homme. Si vous ne voulez pas être changé, alors n’espérez pas recevoir le feu. Si vous avez le feu à l’église, vous l’aurez également hors de l’église. Vous serez différent, un oiseau aux couleurs vives au milieu de moineaux grisâtres. Néanmoins, c’est exactement ce dont le monde a tant besoin – des gens qui sont différents, créés par Dieu, brillants comme des flambeaux du ciel « au milieu d’une génération perverse et corrompue » (Philippiens 2 : 15). Moïse vit le buisson ardent et dit : « Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision » (Exode 3 : 3). Quelle vision étonnante ! Aussi incroyable et étonnante que Dieu Lui-même ! Mais allons-nous impressionner les gens autour de nous si nous sommes comme eux ? Nous devrions être des personnes dont le cœur est en feu – et ceci ne signifie pas nécessairement mener une vie confortable.

Paul, un jour, se fit raser la tête pour montrer qu’il avait fait un vœu (Actes 18 : 18). Les gens remarquèrent alors un apôtre rasé. Mais il n’eut point honte de ce qu’il avait fait, et cet acte montra à tout le monde qu’il était un homme avec une foi profonde qui avait fait un vœu à Dieu. Les Sikhs dans l’Empire Britannique se battirent pour le droit de porter leurs turbans partout et à tout moment comme un signe de leur religion, même sur le champ de bataille, sur leurs motos et en fait, partout où ils allaient. Ils étaient fiers de montrer leur foi, de la mettre en avant. Pourquoi les chrétiens qui ont été baptisés de feu ne feraient-ils pas la même chose ?

Les disciples sortirent de la chambre haute complètement transformés et Pierre attira l’attention de tout le monde lorsqu’il dit : « … nous en sommes tous témoins » (Actes 2 : 32). En d’autres termes : « Nous sommes la preuve que Jésus est vivant – regardez-nous ! ». Comment sont les gens aujourd’hui lorsqu’ils sortent de leur culte le dimanche matin ? Imaginez le feu tombant sur la cathédrale de Notre Dame de Paris et tout le monde sortant de l’édifice complètement ivre. Être rempli du Saint-Esprit n’est pas quelque chose que vous pouvez garder pour vous-même ; c’est une chose qui doit être rendue publique. Et ce n’est pas non plus pour votre satisfaction ou pour votre propre plaisir. La réalité est que cela vous amènera beaucoup d’embarras. Le Saint-Esprit ne nous a pas été donné pour nous rendre la vie facile mais pour vous tirer hors de votre zone de confort, votre petit coin et vous amener dans les vents et les tempêtes de ce monde. L’objectif de votre vie est d’être pêcheurs d’hommes dans les eaux difficiles.

Nous ne parlons pas d’émotions ou de puissance mais de la personne du Saint-Esprit. Il ne peut plus être distribué par petites portions par un prédicateur ou un évangéliste qui dit au cours de sa prédication : « Recevez une portion du Saint-Esprit ! » pour que vous la partagiez avec votre femme, votre fils ou votre fille. Le Saint-Esprit est une personne. Il ne nous a pas été donné pour faire de l’effet sur une estrade de manière impressionnante comme les prestidigitateurs le feraient. Il est actif là où le message de Jésus est prêché. Si vous enlevez Jésus, le Saint-Esprit s’en ira aussi.

Du Feu pour un monde qui a été enflammé

Les apôtres vécurent à une époque où le monde était un endroit violent. La plupart d’entre eux moururent d’une mort atroce mais cela était également vrai pour les empereurs Romains. Les chrétiens souffrirent de persécutions inconcevables et sans merci. A la fin du 19ème siècle, d’éminents humanistes annoncèrent que le monde était au seuil d’un âge d’or. L’évolution, selon eux, avait amené la race humaine à l’apogée de sa réussite avec la connaissance, la science, la technologie et la paix. Mais le siècle passé fut en fait le plus destructif de l’Histoire humaine : deux guerres mondiales, d’innombrables petites guerres et conflits, la terreur et la famine en Afrique, en Chine et en Inde, la violence et une perversion barbare – tout juste à notre porte. Nous utilisons nos plus grandes découvertes pour développer des armes avec une puissance de destruction et un impact jamais connus sur cette planète.

Jésus savait que ce monde violent avait besoin d’un antidote puissant – Sa croix et le feu d’en haut. Le feu devait être combattu par le feu. De nos jours, le mal parade ouvertement, avec audace et provocation. Des millions d’êtres humains se vantent de leurs œuvres honteuses. Comment devons-nous répondre à cette génération en tant que chrétiens ? Avec un verre de lait ou d’eau ? Avec un monologue du haut d’une estrade ?

Nous voulons une église qui a été baptisée de feu ! Il est grand temps de se lever, d’élever nos voix et de ne plus garder le silence. Que nos langues soient enflammées par le feu du Saint-Esprit ! Les premiers chrétiens furent brûlés comme des torches dans les jardins de Néron, l’empereur Romain. Nous aussi, nous devons brûler comme des torches pour notre Seigneur dans les ténèbres lugubres de ce monde qui agit comme si Dieu n’existait pas. Un homme en feu ne craint pas ce que les gens peuvent lui faire. Nous connaissons Celui qui est la vérité. Alors parlons de Lui au monde qui nous entoure.

Il faut que nous enflammions spirituellement nos nations. Oui, nous serons un peuple controversé mais nous veillerons à ce que l’impiété soit aussi controversée. Nous la démasquerons et montrerons sa vraie nature : sans valeur et misérable. L’incrédulité et le rejet de Christ engendrent toutes sortes de péché et de mal. Le monde est fou. C’est une folie de douter de l’existence de Dieu, de la résurrection et de la Parole du Seigneur.

Nous avons besoin de gens qui sont en feu spirituellement et des églises qui sont remplies d’enthousiasme et qui peuvent commencer un feu de forêt dans toute une nation. Le réveil signifie le feu ; des gens avec le véritable feu – qui brûle et est visible de tous. Le réveil ne viendra pas si nous restons confortablement assis à l’intérieur de nos maisons et si nous demandons à Dieu de faire quelque chose.

Le prophète Jérémie était le genre de personnes dont nous avons aujourd’hui besoin – des millions comme lui. Bien qu’il fût découragé, il ne put garder le silence. Il dit que la Parole de Dieu était « comme un feu dévorant qui est renfermé dans mes os » (Jérémie 20 : 9).

Retournons à la case départ. Notre Dieu est « un feu dévorant ». Pouvez-vous imaginer vivre dans « une flamme éternelle » ? Pensez-y.

30 mai, 2012

La voie la plus sure pour recevoir le Saint-Esprit

Classé dans : Saint-Esprit — voiceofgod @ 16:37

Colombe de Feu

Le Saint-Esprit, c’est l’Esprit de Dieu, celui-là même qui se mouvait au-dessus des eaux au commencement de la terre (Genèse 1). Car le Saint-Esprit (ou l’Esprit-Saint) est effectivement une autre façon de nommer l’Esprit de Dieu. C’est Dieu lui-même («le Seigneur, c’est l’Esprit» 2 Corinthiens 3:16-17), comme nous-mêmes nous parlons de notre esprit. Ce n’est donc pas une force qui émane de Dieu. Le Saint-Esprit parle (Jean 10:27), enseigne (Jean 14:26), révèle (Ephesiens 1:17), guide(Jean 16:13), voit tout (Psaumes 139:7-8), entend tout ( 1Corinthiens 2:10) et peut être joyeux (Luc 10:21) ou attristé (Ephesiens 4:30), car c’est Dieu lui-même. Ainsi, c’est grâce au Saint-Esprit que l’homme peut entendre Dieu et lui parler en retour : l’Esprit de Dieu parle à l’esprit de l’homme et c’est donc une voix intérieure que l’homme entend, celle de Dieu. «l’Esprit de l’Eternel te saisira, tu prophétiseras avec eux et tu seras changé en un autre homme » disait Samuel à Saül(1 Samuel 10:6) pour lui indiquer que Dieu serait là, par son Esprit, pour l’aider à être roi. Car Dieu se rendait proche non seulement des prophètes mais aussi des rois d’Israël, des sacrificateurs et de toute personne qui avait à charge le royaume. Par son Esprit, Dieu communiquait à ces hommes la sagesse (comprendre le bien et le mal, accomplir leur fonction au mieux, faire des choix judicieux…), son amour et son courage. «Ô Dieu, crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé. Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton Esprit-Saint » demande le roi David dans une de ses prières Mais le saint esprit qui saisissait certaines personnes de temps en temps pour les aider a accomplir une tache spécifique approuver par le Seigneur, le Saint Esprit n’habitait  pas en permanence en eux parce que leurs péchés n’étaient pas encore pardonner mais excuser, car les sacrifices des boucs et des vaches ne pouvaient pas expier totalement ces leurs péchés mais ils en étaient excuser pour une année, voila pourquoi l’année d’après ils revenaient auprès des sacrificateurs pour offrir a Dieu des sacrifices pour leurs anciens péchés. Mais quand Christ est venu il a porté sur son corps nos péchés passés, présent et future (Esaie 53:4-6, Jean 1:29, Hébreux 2:17), il a ôter de nous la malédiction de la loi(Galates 3:13-14) et il nous a rendus juste aux yeux de Dieu(Romains 5:18, 2 Corinthiens 5:21) et ainsi l’Esprit de Dieu peut demeurer avec nous et même en nous. Quel privilège donc que de recevoir l’Esprit-Saint ! Pouvoir comprendre la Bible et recevoir de Dieu les forces et l’amour nécessaires pour bien faire les choses ; dialoguer avec Dieu comme avec un proche : n’est-ce pas ce que toute personne souhaiterait vivre ?

A. Le Saint-Esprit dans la Bible

1. le saint esprit a été promis comme étant le signe de l’alliance conclut avec Dieu (Genèse 17:10, Actes 7:8)

La promesse a été faite a Abraham et a sa postérité et ce signe est donne a un peuple élu. Si le chrétien n’a pas encore était remplis du saint esprit, il est simplement sur le chemin de devenir chrétien, il fait tout par ces propres efforts et Dieu ne le reconnait pas encore. C’est la même chose avec Abraham, Dieu a fait alliance avec Abraham âpres l’avoir appelé a quitté son peuple et aller habiter avec un peuple étranger, c’est le même appel que Dieu a adresser à l’homme afin qu’il abandonne sa méchanceté et qu’il se repente de ses péchés. Alors il soit du milieu ou il se trouvait pour vivre dans un nouveau milieu, parmi des gens différents et alors lorsqu’ Abraham eut été trouve fidèle a la promesse que Dieu avait faite, qu’il aurait -donc un enfant et que par cet enfant toute la terre serait bénie. Alors Dieu affermit sa voie en lui donnant un signe, ce signe était la circoncision qui est un type du Saint–Esprit. Dans Actes 7-51, Étienne parle du Saint-Esprit comme étant la circoncision du cœur et de d’oreille. La circoncision est un type du Saint-Esprit, pour distingue Israël des autres peuples c’est ce que Dieu fait encore aujourd’hui. Dans l’Ancien Testament, tout enfant qui refusait la circoncision était exclu de l’assemblée, donc une personne qui refusait de se faire circoncire ne pouvait avoir aucune communion avec ceux qui l’avaient. Ainsi un homme qui n’est pas sauvé ne fait pas partie du corps du Christ même s’il assiste régulièrement aux cultes ou payes des fortes dimes. qui se ressemble s’assemble ; les colombes et les corbeaux ne peuvent fraterniser car leurs nourritures est différentes, leurs désirs et leurs habitudes sont différents. Vous devenez tellement différent quand le Saint-Esprit vient sur vous, au point que le monde ne vous aime pas, s’oppose a vous et ne veut plus rien avoir a faire avec vous, il est un signe, il est une marque parmi les peuples. Vous pouvez dire : cela a été promis qu’aux juifs, mais en lisant Galates 3:16 Christ était la postérité d’Abraham, de ce fait si vous êtes Chrétien vous êtes la postérité d’Abraham et la parole de Dieu est suffisante pour vous.

2. le Saint-Esprit est le sceau d’approbation de Dieu (Éphésiens 4 :30)

Vous êtes scellez du Saint-Esprit jusqu’à ce que tout votre être entrera avec le Seigneur au ciel lors de sa seconde venue (Enlèvement), non pas de réveil en réveil mais d’éternité en éternité. C’est le sceau de Dieu attestant que vous avez trouvé grâce a ces yeux et il vous aime. il a confiance en vous et il vous a marquer de son sceau. Un sceau désigne est apposé lorsqu’une œuvre est achevée. La raison pour laquelle d’autres ne reçoivent pas le Saint-Esprit c’est dû au fait que certaines choses dans leurs vies ne sont pas en règle, mais la promesse du Seigneur est claire Quiconque demande reçois (Matthieu 7 : 8).

3. le Saint Esprit est votre Protection (Psaumes 105 :15)

Lorsque vous êtes oint du Saint-Esprit, vous êtes en permanence sous la protection du Seigneur Jésus. Les dangers seront là, les attaques des hommes et des démons seront là, mais le Seigneur vous en épargnera. En Orient les éleveurs mettent de l’huile sur leurs brebis pour éloigner les mouches et les insectes nuisibles, ainsi le Saint-Esprit éloignera de votre chemin tous les démons.

4. le saint esprit c’est le Consolateur (Jean 14 :20)

C’est le Christ vivant en vous et vous consolant devant les difficultés que vous rencontrées durant votre pèlerinage. Le maitre ne nous a jamais dit que tout irait comme sur des roulettes dans nos vies, mais il nous avait prévenus d’avance : Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde(Jean 16 : 33 b).

5. Le Saint-Esprit est notre Avocat (1 Jean 2:1)

Que fait-Il ? Il exerce la miséricorde, il prend votre place, il fait des choses que vous ne pouviez pas faire, il est votre justice, votre guérisseur, il est votre vie. Lorsque nous trébuchons sur quelque chose sans le savoir, le Saint Esprit intercède en notre faveur, il est notre défenseur continuellement et constamment.

6. Le Saint Esprit c’est le repos de Dieu (Hébreux 4:8-11)

C’est lui qui combat a votre place, vous arrêtez de lutter contre le péché vous-mêmes, vous arrêtez de combattre les forces de ténèbres avec votre propre force. Dieu a fait le monde en 6 jours et se reposa le 7eme jour, ainsi quand nous sommes baptisé du saint nous entrons dans le véritable repos de Dieu, le sabbat du peuple juif n’était qu’une préfiguration du repos éternel.

7. Le saint esprit est une promesse qui nous concerne

Le saint esprit est une promesse pour le croyant Joël 2:28, Luc 24:49) Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions. Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.

8. Le Saint esprit c’est la puissance d’en haut(Luc 24 :49)

et non celle d’un Évangéliste, d’un Pape ou d’un Évêque. C’est Dieu qui le donne a qui il veut.

9. Comment cette puissance est elle venue ? (Actes 1 : 8)

Dans Joël 2 : 28 « Dieu a dit dans les derniers jours je répandrai mon esprit saint sur toutes créatures« , quand Jésus est venu il a encore confirmer cette promesse en disant : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent (Luc 11:13) ». Et le jour de la pentecôte cette vérité devint une réalité pour les disciples. Ils étaient tous ensemble réunis en prière et soudain ils furent tous baptiser du Saint esprit et du feu. Il est l’Esprit de Dieu habitant en vous pour que vous continuez a faire ce que Jésus avait commencer de faire (Actes 1:1). C’est la puissance de transformation, Lorsque le Saint esprit est venu sur eux, la peur a disparu, ils se sont mis a témoigner la résurrection de Jésus et le Seigneur confirmait leurs témoignages par des signes et des prodiges partout ou ils allaient, en fait ils devinrent comme l’arbre que Moise avait vu, qui brulait mais qui ne se consumait pas (Exode 3:2). Ils furent tellement remplis d’amour les uns pour les autres qu’ils abandonnèrent leurs confort et mirent tout ce qu’ils avaient en commun. C’est ce que produit le Saint Esprit, il enlève de vous cette peur pour le lendemain et vous confirmes que votre vie est entre ses mains. Quand l’Esprit de Jésus vient sur vous, si vous étiez Homosexuels que cela soit causer par des problèmes génétiques ou psychologiques, il restaure votre âme a l’état d’homme fait à l’image de Dieu et consumera par son feu toutes les semences diaboliques qui étaient incrustées dans votre cerveau.

10. Esprit de résurrection (1 Corinthiens 12 :13)

Nous devons être en Christ si nous voulons participer a la résurrection de son corps. Parce que c’est son corps que Dieu a promis de ressusciter. Le corps de Christ est un en esprit, où chaque membre depuis la pentecôte jusqu’à ce jour boit le même vin nouveau, le Saint Esprit est la porte ouverte de Dieu vers toutes les choses.

11. Le Saint esprit la part suffisante de Dieu pour les Chrétien (Nombres 18 :20-21)

Israël devait payer la dime aux Lévites et les Lévites a Aaron qui ne pouvait rien posséder dans le pays car l’Eternel lui-même était sa part. Le Saint esprit c’est la part suffisante du croyant.

12. le Saint esprit pour les incrédules (1 Pierre 2 : 7-8)

C’est la séparation éternelle d’avec Dieu, c’est une pierre d’achoppement, c’est la mort. C’est l’Arche dont les gens se sont moqués qui a sauvée Noé et sa famille, c’est le Saint-Esprit dont les gens se sont moqués et ont dit qu’il n’était rien du tout qui enrênera l’Eglise au ciel.

B. Pourquoi le Saint Esprit a t-il été donnée ? (Jean 14 :14-26)

Le but pour lequel Dieu a envoyé le Saint Esprit était que Dieu lui-même puisse habiter dans son Eglise et qu’il puisse réaliser ses plans au travers de l’Eglise. Ainsi le Saint-Esprit continuerait au travers des croyants a faire ce que Jésus avait commencer de faire pendant son ministère physique (actes 1:1-4). Le même Saint Esprit qui touchait des cœurs par les prédication de Jésus, qui opérait des miracles au travers du Christ a continuer de faire de même au travers ses disciples et maintenant il continue de faire ce qu’il faisait durant les temps biblique au travers des vrais croyants. Le Saint Esprit c’est Dieu lui-même, quand on parle de Dieu le père, le fils et le Saint Esprit cela ne signifie pas qu’il y a trois dieux distincts mais plutôt un seul Dieu manifesté sous trois formes. Dans 1 Timothée 3:16 le Christ était la plénitude de Dieu, tout ce qu’était Yaweh Adonaï il le déversa en Christ et tout ce qu’était le Christ il le versa dans l’Eglise non pas dans une personne mais dans l’Eglise qui est son corps. C’est pourquoi lorsque nous nous réunissons dans l’unité nous avons de la puissance. il existe trois dispensation (manifestation) de Dieu :

• Le Père était Dieu au dessus de nous, il était sous la forme de la colonne de feu et de la nuée de la gloire (Exode 13:21)

• Le Fils était Dieu avec nous, Emmanuel (Esaie 7:14)

• Le Saint Esprit c’est Dieu en nous, c’est Dieu agissant en nous (Jean 14:17) Ainsi quand les hommes se moquent de vous en réalité, ils se moquent de Dieu. Dieu veut réaliser l’union (Jean 1 :12-13) Dieu veut réaliser l’union avec son Église au travers ses 3 étapes au salut :

- La justification : Romains 5:8-9. « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère ». L’expression importante est « justifiés par son sang »; « justifié » et « justification » sont des mots essentiels dans le Nouveau Testament.  Justifier signifie en fait rendre juste, acquitter du péché, considérer libre de toute condamnation. La meilleure définition que j’aie jamais entendue est celle-ci: « A travers le sang de Jésus, je suis justifié – juste comme si je n’avais jamais péché ». Comment pouvons-nous dire cela ? Parce que nous sommes justifiés à travers le sang de Jésus, nous recevons non pas notre propre justice, mais la justice de Jésus-Christ – et lui, n’a jamais péché.

- La sanctification : Sanctifier signifie rendre saint et rendre saint veut dire mettre à part pour Dieu quelqu’un ou quelque chose. Hébreux 13:12 dit: « C’est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte ».

– Le Baptême du Saint-Esprit, qui produit la restitution des dons spirituels et la saturation de l’Eglise. Le Saint esprit est entrain de préparer maintenant la seconde venue de notre Seigneur et cela fera sortir du tombeau tous les autres corps de nos frères qui nous ont précédées car c’est cela aussi sa mission. Dans l’enlèvement seuls ceux qui sont baptiser du Saint Esprit s’en iront dans les airs avec le Seigneur (Jean 3:5), car les autres morts ne revinrent pas a la vie (Apocalypse 20:5).

Vous pouvez confessé publiquement Jésus est le Christ, le diable aussi le crois partiellement et le servir a l’Eglise mais cela ne suffit pas pour faire de vous un Chrétien, car dans jean 17:17 Jésus sanctifia ces disciples par sa parole et les envoya dans le monde (Matthieu 10:1) et Judas étant avec les disciples firent de grandes choses, mais avant le baptême du saint esprit(Pentecôte),il dévoila sa vraie nature et se suicidât. le Saint-Esprit c’est la vie Éternelle, car le Saint-Esprit amène la vie de Dieu. Le but du Saint-Esprit est de continuer a manifester Dieu au monde a travers de son Église. Par la puissance de sa résurrection, en faisant de sa parole une réalité. Nous ne pouvons, pas nous sanctifier nous même car nous sommes nées pécheurs mais Jésus est né sans péché car étant né sous la puissance du Saint-Esprit et c’est pourquoi son sang est précieux et a la capacité de purifier, de chasser complètement la culpabilité du péché et de la honte. Le Saint Esprit est venus pour nous donner la puissance, une personne qui n’a eus que d’échecs dans sa vie, jamais des prières exaucées, une fois qu’il a reçu le Saint Esprit dans sa vie jamais des prières exaucées, une fois qu’il a reçu le Saint Esprit il n’y a plus d’échecs. Esprit de Jésus vous donne la puissance dans vos paroles. Dieu était au dessus de Nous du temps de Moise, il a marché avec nous pendant trois ans et demis du temps des apôtres ici sur la terre, mais maintenant il est en nous, ce n’est pas nous qui vivons mais c’est le Christ qui vit en nous(Galates 2:20), ainsi nous avons la puissance d’une vie sainte. 

C. Comment recevoir le Saint –Esprit (Actes 2 : 37-38)

La Bible déclares : « Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous ? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit(Actes 2:37-38) ». Dans ce passage, l’Apotre Pierre sous l’inspiration du Saint Esprit utilise les clés du royaume que Jésus lui avait donnée et nous révèles trois pas a faire pour recevoir le Saint-Esprit :

1. La Repentance : c’est changer absolument de direction : c’est un changement profond, c’est marcher dans le sens opposé a celui que l’on a suivis avant. ici il s’agit de confesser sincèrement nos péchés et nos fautes devant le Seigneur Dieu car il est écrit : « c’est en confessant de sa bouche qu’on parvient au salut »et invité Jésus a entrer dans nos cœurs, Jésus n’est pas une religion ou une philosophie mais  une personne que nous devons inviter dans nos cœurs pour qu’il nous diriges et nous montre la voie à suivre pour aller au ciel, voilà pour quoi il est écrit : « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu (Jean 1:12-13) et nous engager à mener une vie digne de l’Évangile de Jésus – Christ ». 

2. Se faire baptiser d’eau : Le Baptême d’eau est un ordre du Seigneur Jésus : « Faites des disciples, les baptisant…(Matt.28:20) » Pour désigner ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ et à sa Parole, on emploie aujourd’hui le mot « chrétiens » qui en réalité veut dire « petits christ » c’est à dire « disciples de Christ », ceux qui suivent les enseignements du Christ et s’efforcent de lui ressembler(Actes 11:26). Il faut remarquer que les disciples de Christ, sont ceux qui acceptent sa parole, son enseignement, ses instructions et les mettent en pratique (Matthieu 28:19-20, Jean 8:31). La forme biblique du baptême d’eau est l’immersion… « plongé dans l’eau », le mot grec baptizo = baptême signifie immersion = être immergé, plongé dans et recouvert d’eau, enseveli dans l’eau. L’immersion est le signe physique d’une réalité spirituelle de baptême en Christ : la mort au péché, à notre vie ancienne, la crucifixion du vieil homme, ensevelis par le baptême dans la mort de Christ, et ressuscités avec LUI pour marcher en nouveauté de vie (Romains 6:3-11).

3. La Prière : Après s’être repentis, confessés nos péchés et baptisé d’eau il peut être nécessaire de demander au Seigneur de nous baptisé du Saint-Esprit, mais  de fois on peut le recevoir au moment ou on se repent de nos péchés et on le demande sincèrement à Dieu, de fois on peut le recevoir pendant qu’on se fait immerger dans l’eau et de fois on peut le recevoir après ses deux étapes. Y a des cas ou l’on a reçu le Saint-Esprit pendant la prédication de la parole de Dieu et de fois aussi par l’imposition des mains de serviteurs de Dieu remplis du Saint-Esprit. les Clefs d’une prière victorieuse pour recevoir le Saint Esprit c’est une soif intense de Dieu, la foi et la détermination à obtenir la part que Dieu seul peut donner aux hommes, Dieu veut plus que tout donner à ce qui le lui demande le Saint Esprit, il le veut de tout son cœur car Dieu est bon et Jésus a affirmer cette vérité en des termes  fort et claire en  disant dans Luc 11:9-13 : « Demandez, et l’on vous donnera… Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent ». Dès que nous  demandons  à Dieu le Saint Esprit par la foi il nous le donnes par la foi et nous aussi nous avons à l’obtenir par la foi, il peut se faire que vous sentez une chaleur intense sur vous, il peut se faire que vous tombez à terre dans une adoration profonde du Seigneur Jésus, il peut se faire que des larmes de joie coule de vos yeux et il peut se faire que vous parliez en d’autres langues mais il peut se faire aussi que vous ne sentez dans votre corps physique rien de tout ça car les voies de Dieu ne sont pas les nôtres mais si vous pratiquez sa parole vous vivrez les effets attachés à l’obéissance de sa parole. Donc après avoir demander à Dieu Témoigner Jésus par vos actes et vos paroles, méditez la parole de Dieu et passez beaucoup du temps dans la prière pour apprendre à entendre sa voix.

Question : Comment savoir si j’ai reçu le Saint Esprit ?

Réponse : L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8:16), c’est à dire il va commencer à parler à votre esprit et à votre cœur pour vous dire qu’il est en vous, c’est pas les gens qui sont autour de vous qui doivent vous dire si vous avez le Saint Esprit ou pas c’est lui même.

Prière de Repentance : « Seigneur Dieu, je viens devant toi demander pardon pour mes péchés, pardonne moi mes péchés que j’ai commis devant toi, pardonnes moi mes péchés que j’ai commis devant les hommes car la Bible déclare : le pardon des péchés ne se trouve qu’auprès de toi, purifie moi par ton sang versé à la croix pour mes péchés, je me repens de ma mauvaise conduite et aujourd’hui je m’engages à ne suivre que toi.  je renonce à satan, je renonce aux péchés, je renonce à moi même et je pardonnes à tous ceux qui m’ont fait du mal. Jésus viens dans mon cœur sauve moi, je te reçois comme mon Seigneur, Sauveur et Dieu pour l’éternité au nom de Jésus-Christ, Amen ».

……………………………………………

P.S  « De même un homme sans esprit est un mort, de même un Chrétien sans l’Esprit-Saint est un Chrétien-Mort ».

 

31 mars, 2012

Le Seigneur nous garde dans Son abri secret, et Il nous revêt de Sa puissance.

Classé dans : Saint-Esprit — voiceofgod @ 11:55

Un abrit secret

Source http ://www.kamglobal.org/SmithWigglesworth/divinecharging.html 

Ce message a été prononcé en août 1925 à Llarely, dans le sud du Pays de Galles. Il est toujours d’actualité !

Si tu crois, tu verras le salut de Dieu ! Crois seulement !

Crois qu’il y a quelque chose qui peut nous transporter dans le Royaume de Dieu, hors de ce domaine naturel, et nous faire pénétrer dans le domaine divin, revêtus de la puissance divine et transformés par la puissance de Dieu, par un Autre qui est plus grand que nous !

La Bible dit :

« Elle (la lumière) est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1 : 11-12).

Nous sommes dans une situation merveilleuse, quand nous ne pouvons plus nous tourner vers personne d’autre que Dieu ! S’il ne nous reste plus que Dieu qui puisse nous venir en aide, nous ne pouvons pas être dans une meilleure situation ! Car là, Dieu transformera cette situation qui nous tient liés. Qui le fera ? « Ce n’est pas moi, c’est Christ ! » C’est ce que Paul nous rappelle dans Galates 2 : 20.

Un ordre divin entièrement nouveau nous attend, pour que nous y pénétrions. C’est dans ce lieu divin que Dieu fera le miracle dont nous avons besoin. Mais Dieu attend que nous agissions. Nous devons nous tourner vers Lui.

Certaines chaudières sont construites pour résister à une pression de 5 kilos, d’autres peuvent résister à une pression de 125 kilos, d’autres encore à 175 kilos. Quel bouchon, quel problème, voulez-vous faire sauter aujourd’hui ? Dieu veut vous aider dans votre problème. Il vous suffit de croire !

Tout est possible ! Croyez seulement !

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins » (Actes 1 : 8).

Qu’y a-t-il pour nous dans ce puissant baptême du Saint-Esprit ? Avec ce baptême, nous pouvons être tellement revêtus de puissance divine que tout Llarely et tout le sud du Pays de Galles pourront connaître à nouveau la puissance de Dieu ! Les gens sauront quel est leur immense héritage en Jésus-Christ. Et ils sauront que nous avons été avec Jésus, Celui qui les change !

Il en était de même quand les gens rencontraient Jésus, et nous sommes os de Ses os, chair de Sa chair. Il nous a donné Son Esprit, et grâce pour grâce. Jésus était plein de grâce, rempli de la puissance de l’Esprit. Par le Saint-Esprit, Il a donné Sa grâce aux hommes. En Lui a été manifestée la Trinité. Il nous a promis une puissance semblable à la Sienne. Il a connu l’agonie, mais l’œuvre devait se poursuivre. Ceux qu’Il a laissés derrière Lui devaient être revêtus de la même puissance. Ils devaient être chargés de la puissance divine, par l’action de l’Esprit de Dieu. Nous sommes participants de la nature divine ! Nous vivons un changement divin permanent, et tout notre être est enflammé de la même passion qui animait Jésus.

Cela ne s’arrêtera jamais !

Peut-être pensez-vous que ce merveilleux baptême dans le Saint-Esprit devait calmer les disciples ? Au contraire ! Cela me rappelle l’histoire de la première machine à vapeur. Quand Stephenson eut terminé de la construire, il fut tout excité de la montrer à sa sœur Mary. Quand Mary vit la machine, elle dit : « John, cela ne marchera jamais ! Cela ne marchera jamais ! »

Stephenson dit à sa sœur : « Monte ! » Elle monta, et il poussa un bouton. La machine s’avança. Quand Mary vit cela, elle dit : « John, cela ne s’arrêtera jamais ! Cela ne s’arrêtera jamais ! »

Quand les disciples priaient dans la chambre haute, il pouvait leur sembler que le baptême de l’Esprit ne viendrait jamais. Mais il est venu, et maintenant nous savons que cela ne s’arrêtera jamais ! Ils ont eu raison d’attendre jusqu’à ce qu’il vienne !

Voulez-vous savoir ce que je pense quand je vois des gens attendre toujours que vienne le Saint-Esprit ? Bien-aimés, je crois qu’il n’est pas bon d’attendre que vienne le Saint-Esprit. C’est le Saint-Esprit qui attend que nous venions ! Le Saint-Esprit a déjà été répandu, et Il ne quittera pas la Terre tant que l’Eglise ne sera pas enlevée, pour être toujours avec le Seigneur. Quand je vois des Chrétiens attendre le Saint-Esprit, je sais que quelque chose ne va pas.

Le Saint-Esprit commence à nous révéler toute impureté. Il juge la dureté de cœur et tout ce qui est impur dans l’homme. Mais quand les corps sont purifiés et sanctifiés, Jésus est tellement heureux de les remplir de Son Saint-Esprit !

Je sais que cela ne s’arrêtera jamais !

Nous sommes entièrement à Dieu, quand le Saint-Esprit entreprend de purifier et de préparer notre corps pour être le temple du Saint-Esprit, et pour que nous soyons transformés à Son image. La volonté de Dieu, c’est notre sanctification, c’est que nous soyons remplis de toute la plénitude de Dieu, comme une armée revêtue du Seigneur. La Trinité est comme de la dynamite qui s’écoule au travers de vous, et qui œuvre en vous, dans votre nature humaine, par Sa sainte puissance.

Dieu veut que nous entrions dans Son ordre divin, que nous soyons engloutis en Lui, pour recevoir un corps nouveau, une âme nouvelle, une langue nouvelle ! Personne ne peut maîtriser cette langue ! Mais Dieu, par le Saint-Esprit, peut changer tout notre corps, y compris notre langue, pour le placer dans une position parfaite. Cet ordre divin implique une coopération avec Dieu : nous permettons à Christ d’occuper le trône dans notre cœur.

Remplis de la puissance divine.

Actes 1 : 8 dit que vous recevrez une puissance, quand le Saint-Esprit viendra sur vous, pour vous perfectionner, vous ajuster et vous mettre au point, avec une efficacité toute divine. La sanctification de l’Esprit permet la mise en œuvre du plan divin. C’est l’empreinte du mystère du plan divin, qui doit pleinement s’accomplir dans notre temps. Si vous avez reçu le Saint-Esprit, vous avez reçu une capacité et une puissance divines. Jésus était oint du Saint-Esprit et Il allait partout, faisant du bien, car Dieu était en Lui d’une manière corporelle, dans toute Sa plénitude (Actes 10 : 38).

Je vois, je connais l’ordre divin. Nous devons nous efforcer d’y entrer pleinement. Nous devons parler de ce que nous savons, et témoigner de ce que nous avons vu, car le Saint-Esprit est notre témoin.

Je peux contempler le Maître revêtu de Son vêtement royal de sainteté, rempli d’amour, Se mouvant et agissant au temps présent de la puissance divine. Il y a une association qui vous est réservée. Selon Actes 8 : 1, c’est « vous » qui recevrez une puissance.

C’est le Maître qui parlait dans Actes 1 : 8. Les disciples devaient Le rejoindre dans Sa position. Nous y sommes entrés, nous y sommes intégrés, nous y pénétrons toujours. Il ne nous est pas possible de nous en dégager, une fois que cette puissance divine est entrée en nous.

C’est quelque chose d’extraordinaire ! Oui, lorsque vous avez été greffé, c’est quelque chose de très sérieux d’attrister le Saint-Esprit. Le baptême du Saint-Esprit est une expérience très dangereuse si vous ne continuez pas à marcher avec Dieu, car grande est alors notre conviction de péché.

Le Saint-Esprit vient en nous pour y demeurer. Dieu veut nous éveiller à notre responsabilité : vivre une vie de puissance qui est venue nous remplir. Nous ne pouvons plus jamais être les mêmes quand le Saint-Esprit est venu sur nous ! Remplis du Saint-Esprit, nous devons toujours être immédiatement disponibles, à tout moment, favorable ou non, toujours remplis, toujours pleins de la vie de Dieu, prêts à répondre à toute urgence !

Je sais que le Seigneur a posé Sa main sur moi !
Je sais que le Seigneur a posé Sa main sur moi !
Il m’a rempli du Saint-Esprit.
Je sais que le Seigneur a posé Sa main sur moi !

Criez ! La victoire est à nous !

Je suis toujours, toujours dans une position où je dispose de plus de ressources que les besoins qui se présentent. Le baptême du Saint-Esprit nous est donné pour nous préparer à agir chaque fois qu’une occasion de présente. Seul Dieu peut nous révéler la décision ou la direction que nous devons prendre. Lui seul peut nous donner la victoire dont nous avons besoin. Il nous faut simplement rester tranquilles, et contempler le salut de notre Dieu.

Quelle merveilleuse position ! Il est extraordinaire d’atteindre une telle position de dignité, de pouvoir crier à Dieu, alors que les murailles sont encore dressées, et que nous avons l’impression que rien ne peut réussir.

Criez ! Criez ! La victoire est à nous ! La victoire est à nous ! Ne l’espérons pas dans quelque avenir lointain ! La victoire est à nous maintenant !

Au moment où vous ferez retentir votre cri de triomphe, la bannière s’élèvera et les murailles s’écrouleront. Vous pénétrerez dans la ville, et vous la posséderez. C’est une position qui vous est destinée. Ce n’est pas vous qui en avez le mérite. C’est une position élevée, qui honore le cri de votre Maître : « Tout est accompli ! » (Jean 19 : 30).

Il n’a pas dit : « Tout doit être accompli ! »

Tout EST accompli ! Si nous restons loyaux à Ses desseins divins, le Seigneur nous révélera quelle est notre position.

Ce n’est pas une petite chose que d’être baptisé du Saint-Esprit, que d’être délivré de la puissance de Satan pour passer à celle de Dieu ! Pour Dieu, nous faire passer de notre position terrestre à une position qui correspond à Son désir divin, c’est quelque chose d’encore plus grand que de faire trembler le Mont Sinaï ! Oh, être à la place que Dieu veut pour nous !

Bien-aimés, Jésus était parfaitement à Sa place dans l’ordre divin. Il a commencé à agir et à enseigner. Il S’est manifesté tel qu’Il était. Il vivait dans une pleine assurance de Sa nature et de Sa position. Nous aussi, nous devons vivre dans une pleine assurance de notre nature et de notre position. Dieu l’a dit ! Nous devons être des épîtres vivantes de Christ, connues et lues de tous les hommes (2 Corinthiens 3 : 2). Nous devons Le connaître par Sa Parole, qui demeure dans notre cœur. C’est une Parole agissante, une Parole de puissance, qui demeure dans notre cœur ! C’est une Parole agissante, une Parole de puissance ! C’est cette même puissance que nous avons reçue quand le Saint-Esprit est venu sur nous, et a fait de nous des témoins à Jérusalem, en Judée, en Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

« Il y aura là un chemin frayé. »

Quelle est votre marche dans le Royaume du Maître ?

Dans une compassion toujours présente, qui peut voir ce que personne ne voit, et ressentir ce que personne ne ressent. C’est une compassion divine. Elle nous est donnée par la Parole, car le Maître est la Parole de Dieu. Nous sommes maintenus du côté de Dieu à la mesure de notre foi. L’Ecriture dit : « Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? » (1 Jean 5 : 5). Notre vie de foi est ancrée en un Autre, en association avec un Autre. Notre foi est dans le Maître. Nous ne vivons que pour Lui. Il peut donc agir au travers de nous. C’est par nous qu’Il prend les devants.

Un jour, très tôt la matin, j’étais dans un train, en Suède. Une dame âgée monta dans notre compartiment, appuyée sur le bras de sa fille. Elle s’assit. Son visage était tellement angoissé que je m’en inquiétai. Je dis à mon interprète : « Quel est le problème de cette femme ? Je veux le savoir. »

Cette chère dame nous dit : « J’ai plus de 70 ans. J’espérais conserver mon corps en bonne santé, mais la gangrène s’est déclarée dans mes jambes. Je me rends à l’hôpital pour me faire amputer de mes jambes, et la douleur est terrible. Je ne veux pas que l’on me coupe mes jambes à mon âge ! »

Je fus poussé à lui dire que Jésus pouvait la guérir. Son visage s’illumina. Ses yeux se mirent à briller. Elle rayonnait d’espérance.

Puis le train s’arrêta. Le compartiment se remplit d’ouvriers, qui occupèrent l’espace entre cette dame et nous. Le diable me dit : « Maintenant, c’est terminé pour toi ! »

Quand Il était sur la terre, Jésus savait comment répondre au diable ! Il lui a répondu en citant la Parole de Dieu. Même quand le diable nous fait un cadeau, il est toujours empoisonné !

Je répondis : « Non ! Mon Seigneur a dit : Il y aura là un chemin frayé ! » (Esaïe 35 : 8).

Le gros homme qui se tenait entre nous s’écarta un peu. Je posai ma main sur cette dame, et je dis : « Au nom de Jésus, je lie ce démon et je délie cette femme ! »

L’homme ne sut pas ce qui s’était passé, mais Dieu le sut ! A ce moment précis, elle fut guérie.

Quel est mon but en vous racontant cette histoire ?

« La Saint-Esprit viendra sur vous, et vous recevrez une puissance ! » (Actes 1 : 8). Jésus était revêtu de puissance. Par Son ministère, Il répandait cette puissance divine, sans jamais connaître d’échec ! Vous avez reçu le pouvoir de recevoir cette vie en vous et de détruire la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire !

Quand le train s’arrêta à nouveau, la vielle dame entreprit de sortir du compartiment. Sa fille lui dit : « Que fais-tu, maman ? »

La dame lui répondit : « Je rentre à la maison ! Je suis guérie ! »

Pendant tout le temps où le train est resté en gare, elle allait et venait devant notre fenêtre. Elle disait à l’interprète : « Je rentre chez moi ! Je suis guérie ! »

Il n’oubliera jamais de me garder !
Il n’oubliera jamais de me garder !
Mon Père a beaucoup d’enfants chéris,
Mais Il n’oubliera jamais de me garder !

Dieu ne permettra pas que ceux qui Lui font confiance échouent, quand ils sont dans la bonne position. C’est Dieu qui agit ! Oui, Il peut le faire. Sa Parole est une Parole vivante, pleine de vie et de puissance. Elle a la puissance de changer la nature des choses, par la puissance de l’Esprit. Dieu le Saint-Esprit peut Se saisir de la Parole de Jésus et l’insuffler dans celui qui l’écoute, vivifiant son esprit.

Toute maladie et toute infirmité doivent partir, au commandement du Maître !

C’est Dieu qui nous rend capables de parler, de lier l’ennemi, et de libérer les captifs !

Bien-aimés, levez-vous ! La gloire de Dieu s’est levée sur vous, pour donner force et puissance à votre faiblesse. Dieu ne veut pas que vous soyez la queue, mais Il veut que vous soyez la tête ! (Deutéronome 28 : 13).

Quel jour magnifique, quand nous sommes remplis de l’Esprit, du Souffle du Tout-Puissant !

Jésus a commencé à agir, puis à enseigner. Vous êtes engagés dans un processus divin, avec une révélation et une puissance divine en train de se manifester. Si je veux simplement distribuer cette vie qui m’a donné la révélation, Dieu sera avec moi, et la bénédiction suivra.

Un jour, à New York, dans une rue très fréquentée, je remarquai une grande foule assemblée. Je demandai à mon chauffeur d’arrêter la voiture. Je vis un jeune garçon étendu à terre, agonisant. Je lui dis : « Qu’y a-t-il, mon garçon ? »

Il me répondit en haletant : « Des crampes ! »

Ce n’était pas le moment de prier ! Il fallait agir ! (Je vois là ce que le Seigneur a voulu dire dans Actes 1 : 8, quand Il a dit : « Vous recevrez une puissance. » C’est l’ordre divin). Je sentis un feu brûler en moi, la puissance s’écouler, la gloire divine ! Je posai mes mains sur le garçon, et je dis : « Dehors ! »

Le garçon sauta d’un bond sur les pieds, et s’enfuit, sans prendre le temps de me dire merci !

Un autre jour, alors que j’étais en bateau, je m’étais levé tôt, et j’étais allé sur le pont. Je vis un homme, mais il ne me voyait pas. Il semblait éprouver de grandes douleurs. Je l’entendis dire : « Oh, c’est insupportable ! Que faire ? »

Je bondis et m’écriai : « Dehors ! »

Il me dit : « Qu’est-ce que c’est ? »

Je répondis : « C’est Dieu ! »

L’homme s’était blessé au dos en portant un lourd fardeau. A présent, il était guéri.

Oui, bien-aimés, nous avons un Dieu puissant ! Il est capable d’aider, capable de réconforter. Il est le Dieu de tous les réconforts !

Vous avez reçu le pouvoir de transmettre cette puissance divine à un monde qui en a tellement besoin ! Vous avez reçu une puissance qui renouvelle. Vous avez reçu une puissance qui change ! Quand le Saint-Esprit vient sur vous, Dieu est glorifié, et les besoins des nécessiteux sont satisfaits. La puissance que vous avez reçue se répand, et Dieu est glorifié !

Quand vous avez reçu cette puissance, laissez les flots divins s’écouler !

« Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui » (Jean 7 : 37-39).

12

a la reconquete |
Domine ut videam |
Jeunes EPU de Troyes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEL ET LUMIERE
| islam ma vie
| Les Musulmans en Haiti